Newsletter

S'inscrire/se désinscrire de la liste de discussion newsletter@arboretumdejoueou.fr

A partir de cette page Web, vous pouvez vous inscrire à la liste de discussion newsletter@arboretumdejoueou.fr ou si vous le souhaitez, vous désabonner.
Oui, je souhaite m'inscrire à la liste de discussion newsletter@arboretumdejoueou.fr .
Veuillez me retirer de la liste de discussion newsletter@arboretumdejoueou.fr
Veuillez indiquer votre adresse email ici :

Veuillez à nouveau indiquer votre adresse email ici pour vérification :



 
Un certain nombre d’aléas, dus pour une large part à des problèmes climatiques dans le Luchonnais, ainsi que quelques incidents de nature diverse, survenus fin 2012, début 2013, n’ont pas permis de préciser à tous les adhérents et sympathisants, l’action menée par l’association lors de cette période. Mais cette lacune est désormais comblée puisque voici, en quelque sorte, le journal de cette période.

L’Association a été créée

Donc, pour cause de tempête sur Luchon, on se le rappelle, il n’avait pas été possible de procéder à la création de l’association des amis de l’Arboretum en novembre 2012 comme prévu initialement.

Ce n’est donc qu’un mois plus tard, le 8 décembre 2012, lors d’une réunion à la Mairie de Luchon, que cet événement pouvait avoir lieu. Près de 50 personnes rassemblées autour de M. Louis Férré, Maire de Luchon, y assistaient.

Après les procédures d’usage en pareille occasion, il était procédé à l’élection du bureau qui se compose ainsi :

  • Président : Jean-Paul Cau (Luchon)
  • Vice-Président : Dominique Mazau (Université de Toulouse)
  • Secrétaire : Valérie Florent (Toulouse)
  • Secrétaire Adjoint : Romain Trichard (Cazères)
  • Trésorier : Bernard Soucasse (Luchon/Toulouse)
  • Trésorier adjoint : Cécile Percie du sert (Luchon)

 

  • Hospice de France : Yoan Faussurier
  • Lions club : Représenté par Edouard Laigneau (Toulouse)
  • Président Université : représenté par JP Soleilhavoup (Toulouse)
  • Mairie de Luchon : représentée par Michelle Cau (Luchon)

Appel à l’office national des forêts

A partir de là, l’association pouvait donc envisager dans les meilleures conditions possibles, le développement de son projet : rendre à l’arboretum de Jouéou, toute son originalité et tout le prestige dont l’avait drapé son créateur, le professeur H. Gaussen.

Ceci avec l’appui de la ville de Luchon de l’université Paul Sabatier et du Lions club Toulouse Vallée du Girou.

Manquait cependant un élément important de cet ensemble : L’ONF (office national des forêts) dont l’action et la présence s’avéraient primordiales.

Avant donc de lancer les grands traits de la réhabilitation du site, il était indispensable de procéder à cette recherche.

Ce ne fut pas facile car l’ONF est une grande organisation à « branches » multiples, parfois assujettie à des impératifs radicaux.

Mais ça y est, au cours d’une réunion qui s’est déroulée à la Faculté de Médecine de Purpan-Toulouse, nous avons pu rencontrer notre « contact » auprès des services de l’ONF.

Il s’agit de M. Jean-Marc Blaise, chargé de la filière bois à Saint Gaudens.

Très intéressé par notre projet il est d’ores et déjà en piste pour voir à travers les différentes directions concernées celles qui sont susceptibles de conforter l’action de l’association.

Le projet Poctefa (vallée de la Pique/Benasque)

Au cours des trois mois écoulés plusieurs autres réunions ont eu lieu, notamment, auprès des pouvoirs publics et tout particulièrement auprès de la région Midi-Pyrénées où nous avons rencontré Marc Carballido, chargé de l’évolution et du développement des Pyrénées.

A son contact, l’association s’est vue proposer de créer un comité de pilotage susceptible de soutenir et d’appuyer le projet.

Plusieurs autres rencontres sont actuellement envisagées auprès des instances territoriales.

Enfin, l’association devra dans un proche avenir étudier les possibilités de développement du site de Jouéou à travers un projet européen ; le projet « poctefa » (programme opérationnel de coopération territoriale Espagne/France/Andorre) qui concerne l’aménagement global de la Vallée de la Pique et de son complément espagnol en direction de Benasque.

En ce qui concerne le nettoyage du site, l’association est déjà en relation avec un organisme d’entretien de l’environnement bien connu dans la région : l’Association « Caminarem ».

Voilà rapidement évoqués les travaux auxquels l’association s’est attachée.

Dégâts des intempéries

On notera également parmi les difficultés qui ont secoué les installations de l’Arboretum de Jouéou cette année, les dégâts provoqués par les chutes importantes de neige de ce mois de février. Le poids de la neige a fait éclater la toiture en six ou sept endroits, au-dessus du laboratoire historique du professeur H.Gaussen. M. Mazau, actuel Directeur et membre de l’association, constitue un dossier pour réaliser les réparations.